31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 07:00

 

 

 

 

Ma muse

&

Que serais-je sans toi

 

 

Souad Yacoub Khlif  

 

 

 

Ma muse

 

 

                                              Mon poème est mauvais, mais je n’y suis pour rien

                                            Ma muse m’l’a dicté et elle n’était pas bien.

                                             La garce, elle me joue toujours de sales tours

                                              Et menace de s’en aller au petit jour.

                                              L’autre soir en fureur, elle me dit en hurlant :

                                              Prince des nuées, fais seul un vers même blanc

                                              Moi je fous le camp, adieu petit fainéant.

                                              Depuis, je tourne en rond avec mon papier blanc.

                                             Mon poème est mauvais, mais je n’y suis pour rien

                                              Ma muse m’l’a dicté et elle n’était pas bien.

                                                                                        

 

 

Que serais-je sans toi 

 

 

 

            Un tohu a besoin d’un bohu

                                                          Pour faire du chahut.

                                                         Mieux peut faire mieux

                                                          S’il est suivi d’un mieux.

             Au train, ajoutez son sosie,

             Vous comprendrez l’ennui.

                                                           Frou sans frou

                                                           Ne serait pas doux.

                                                           Pour faire une queue,

                                                             Remplacez loup par leu,

                                                             Ajoutez à leu leu.

                                        
 

 

                                

      

Pour citer ces poèmes

 

Souad Yacoub Khlif,  « Ma muse » & « Que serais-je sans toi », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Dossiers « Poésie des femmes romandes », « Muses & Poètes. Poésie, Femmes et Genre », n°2|Automne 2012 [En ligne], mis en ligne le 31 octobre 2012. Url. http://www.pandesmuses.fr/article-n-2-ma-muse-que-serais-je-sans-toi-111272295.html/Url. 

Pour visiter les pages/sites de l'auteur(e) ou qui en parlent

Lien n°1

Lien n°2

 

Auteur(e)

Souad Yacoub Khlif, anncienne élève de l’École Normale Supérieure de Tunis, docteur ès lettres, spécialisée dans l’œuvre de Pierre Michon, maître-assistante à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Sousse, Souad Yacoub Khlif a participé à plusieurs colloques et elle publie dans des ouvrages collectifs et des revues littéraires comme Champs du signe, Itinéraire, Mawarid

Passionnée de littérature et de poésie qu’elle enseigne aux étudiants depuis trente ans, elle compose des « poèmes » pour son propre plaisir car, pour elle, la poésie est avant tout un jeu. En témoignent ces deux petits poèmes qu’elle vous fait parvenir. Le premier poème « Ma muse » est un avertissement, une forme de dérision. Le deuxième, est un jeu avec les mots, entre les mots. Il y a une histoire d’amour, un mot peut dire à un autre « Que serais-je sans toi ». Souad Yacoub Khlif est très sensible au pouvoir de la poésie de libérer les mots, de les faire chanter.

Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans n°2|Automne 2012

Rechercher

À La Une