23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 05:30

 

 

 

 

  Poèmes inédits

 

 

 

 

 Danse, danse, danse

 

 

&

 

 

RAIN d'après RAIN d'Anne Teresa de Keersmaeker

 

 

 

 

 


  Marie Gossart

 

 

 

 

 

Danse, danse, danse


 

Dansent à la lune

Danse aux soleils

Une constellation d'étoiles

Danse dans le tournoiement blanc

 

Tes pas rythmes

Rythmes du coeur

Qui cherchent l'infini

Dans les volutes blancs

L'évanescent, de notre présent

 

Tes bras s'élèvent

Ta tête, tout doucement,

Penchée vers moi

Tandis que tu tournoies

Cet espace sans âge

Brusquement se déploie

 

J'entends le sang

Qui vibre en toi

La danse qui te fait toucher

Le ciel et la terre

D'un seul doigt

 

Tes pieds cadences

Cadencent l'arrivée de la joie

La montée de la sève

Au plus profond de toi

 

 

 

Univers tournoient

Flottent dans l'air

Touchent les astres

Comme des soleils qui poudroient

 


Derviches

Poètes

Grandioses

Sobres

Sans pudeur

Tout à leur foi.

    

 

 

 

 

RAIN d'après RAIN d'Anne Teresa de Keersmaeker

 


 

Je lui ai dit que je voulais écrire un poème

comme de la pluie

un poème

qui serait long

doux et violent

qui s'étirerait comme un ruban

qui créerait la mousse

l'espace

ferait fuir le temps

 

il tomberait

devant

comme je suis tombée

moi

en poésie

un jour

j'avais 5 ans

 

comme de la pluie

des cordes raides

et souples

dans le vent

 

un torrent

des petites pierres qui rient

qui dansent

ces larmes qui me poussent

qui m'éclaboussent

 

et il y aurait le rose du vent

celui qui s'étale

et vous réchauffe gaiement

celui qui n'attend pas

celui qui court, vole et flamboie

ardeur et joie

 

et il y aurait le vert

les vers de mes pas

quand le jaune et le gris

se mélangent

remontent aux parois

 

 

 

 

RAIN

PAIN

CHAIN

BRAIN

 

que les mots CLAC

rrrrrroulent

nous caressent hop! rebondissent

qu'ils nous emmènent....

la main rouge de leur étreinte

la bourse pleine

et les joues fendues

comme d'un soleil

un soleil

qui veut monter

monter au ciel

 

RAIN

RAIN

 

je ne ressens pas ton absence

un oiseau s'est posé sur mon coeur

et ses petites pattes

quand il marche

me rappellent que je suis bien vivante

 

voilà la pluie

la pluie féconde

 

tes notes enlacées à mes mots

tes notes qui murmurent

tout au creux de mon cou

ta voix comme un nuage

 

te souviens tu de ces animaux graciles

que nous voyions courir de toit en toit

de toi à moi?

L'air était vibrant

c'était le printemps

ta fenêtre ouverte

nos bras, nos âmes étincelants

 

 

 

 

RAIN

RAIN

 

Un poème comme un ruban

 

le satin se tord

comme des paupières lourdes

mes jambes éreintées

mes pieds

brisés

la nuit

enfin

me lâche

s'endort

 

RAIN

 

de cette étroite,

délicate fêlure

quelques brindilles

fragiles

quelques fleurs

fines

ont poussé

 

RAIN

 

la vie jamais ne lâche

il faut vraiment le vouloir

la mort ne vient que si tard

il n'y a que les sots

qui vivent comme ils meurent

en un instant

 

j'ai vu de petites momies

qui voulaient marcher

elles ont ouvert la bouche

quelques unes seulement

se sont mises à chanter

 

leurs bras levés vers le ciel

elles l'imploraient

pour que le corps

enfin

se laisse à bouger

 

 

RAIN

CHAIN

 

ces hommes attachés

dont les yeux sont aujourd'hui dévorés

ces hommes que l'on peut éventrer

sans qu'ils ne crient

...

vas-y

plante leur bien au fond

ton couteau

et vois

10101010101010101

le système binaire

les a remplis

leur a tout pris

 

RAIN
BRAIN

 

Un poème comme la pluie

un poème fait de sons

qui se percutent

se reconnaissent

se disent MERDE ZUT et FLUTE

 

Contre ré, contre Ut

le champ est large

l'espace est là

jambes ouvertes

tout prêt

la grâce toujours naît d'un cri

 

 

RAIN

 

 

où sont ces vers

qui se nourrissent de la terre

laissez moi plonger les mains

à pleine tête

dans cette poussière d'os et d'humus

cette terre rouge et or

celle qui de mes orteils

remonte jusqu'à mes ailes

 

vois comme mes moustaches apparaissent

comme mes bras, les dents, mes cheveux poussent

 

Il n'y a de chant

sans animal au dedans

 

Et puis te voilà qui court

qui court pour attraper toutes les gouttes

tu ruisselles et tu jouis au dedans

 

Un poème comme la pluie

fertile

qui assassine les journées sans vie

l'ennui

 

 

RAIN

PAIN

 

et tu écris

 

à cette génération

à genoux

 

à ces populations

bâillonnées

 

étouffées

par leur avidité

leur anxiété

la peur de perdre

la peur de naître

nu

seul

sans toit

sans moi

 

« danse danse

sinon nous sommes perdus »

 

danse

danse

pour faire vibrer

la flamme

au creux

l'iris

la prunelle

de tes yeux

 

 

 

monte escalade culbute trébuche enfonce tes doigts tes pieds je veux voir l'empreinte

La trace de tes petits coussinets

mon enfant

pars en ballade

forge tes souvenirs

comme découvre ton avenir

cours dans le vent

les herbes hautes

caresseront tes flancs

ton doux museau

humide de promesses

frétille à l'avance de tant d'ivresse

 

 

 

Un poème comme la pluie

libre

simple

vivant

 

RAIN-PAIN- RAIN-BRAIN- RAIN-CHAIN- RAIN- PLAIN

RAIN- RE-RAIN-MAIN.

 

RAIN

rainrainrain

 

 

RAIN-PAIN- RAIN-BRAIN- RAIN-CHAIN- RAIN- PLAIN

RAIN- RE-RAIN-MAIN.

 

RAIN

rainrainrain

 

RAIN-PAIN- RAIN-BRAIN- RAIN-CHAIN- RAIN- PLAIN

RAIN- RE-RAIN-MAIN.

 


 

 

Pour citer ces poèmes

 

 

Marie Gossart,  « Danse, danse, danse » & « RAIN  d'après RAIN d'Anne Teresa de Keersmaeker », in Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : « Poésie, Danse & Genre » [En ligne], n°1|Printemps 2012, mis en ligne en Mai 2012.

URL. http://www.pandesmuses.fr/article-danse-103752630.html   ou URL. http://0z.fr/FJwOa

 

 

 

Pour visiter les pages/sites de l'auteur(e) ou qui en parlent


 

www.mrsboeuvreschoisies.com

.......

 

Auteur(e)


 

Marie Gossart

 

 

Marie Gossart, née en France en Avril 1969, tombe en poésie quand elle a 5 ans. Moment où elle découvre aussi la musique, les arts plastiques et la danse. Plus tard, étudie à Sciences-Po Paris et devient publicitaire, chargée des stratégies de communication pour de grands annonceurs. Après un long moment, et la naissance de deux enfants, elle part vivre deux ans à Tokyo, y retombe en écriture. Elle écrit en français, et en anglais (son “autre” langue). De retour à Paris en 2008, elle s'intéresse particulièrement à l'écriture plastique et sonore de la poésie, elle y compose depuis des poèmes et des textes de chansons. Elle recherche un éditeur pour publier sa poésie...

 

Très investie dans les arts plastiques pour lesquels elle a fondé MrsB Oeuvres Choisies, une structure destinée à la promotion d'artistes contemporains, voir url. www.mrsboeuvreschoisies.com

Elle est membre de l'ADIAF, association de collectionneurs décernant chaque année le Prix Marcel Duchamp, dans le cadre de la FIAC, membre du comité de sélection des artistes en 2012,  elle exerce aussi son intérêt pour les mots et la langue dans le cadre de sa fonction actuelle de conseillère de programme auprès de France Télévisions (département jeunesse), en charge de la supervision des adaptations de l'anglais au français.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans n°1|Printemps 2012

Rechercher

À La Une

  • N°7 |Automne 2017|Femmes, poésie et peinture
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N°7 | AUTOMNE 2017 Femmes, poésie & peinture 1er volet sous la direction de Maggy de COSTER © Crédit photo : œuvre artistique sans titre...
  • N°7|Femmes, poésie et peinture|Sommaire
    N°7 | Sommaire N°7 | AUTOMNE 2017 Femmes, poésie & peinture 1er volet sous la direction de Maggy de COSTER Mise en ligne progressive avant sa parution en version imprimée en décembre 2017 © Crédit photo : œuvre artistique sans titre de Maggy de COSTER...
  • Lettre n°12 | Vers des vers verts...
    Publication successive du 27 septembre jusqu'au 31 octobre 2017 Lettre n°12 Vers des vers verts... © Crédit photo : Roses par DS, septembre 2017 . ISSN numérique : 2116-1046 Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques...
  • La peinture de Louise Cara ou l'espace du monde en son féminin
    N °7 | Dossier majeur | Articles & témoignages La peinture de Louise Cara ou l'espace du monde en son féminin Nicole Barrière Illustration de Louise Cara © Crédit photo : Toile "Trames" (157 x 150 cm, TM, 2013) de de l'artiste peintre Louise Cara. La...
  • Les belles ancêtres
    N °7 | Dossiers majeur & mineur | Textes poétiques Les belles ancêtres Ghyslaine Leloup Cet extrait est reproduit avec l'aimable autorisation de l'autrice/auteure et des éditions L'Harmattan © Crédit photo : 1ère de couverture illustrée de Sur le seuil,...
  • Le concours international, poétique & artistique du périodique Le Pan Poétique des Muses. Édition 2017 sur les animaux, le handicap & la joie
    Événements poétiques | 2017 | Concours international (1ère édition) Le concours international, poétique & artistique du périodique Le Pan Poétique des Muses Édition 2017 sur les animaux, le handicap & la joie N'hésitez pas à prendre part au 1er concours...
  • La voix d'un enfant inconnu
    1er concours international de poésie Poème inédit pour "Les voix de la paix et de la tolérance" Poème sélectionné sur le thème "la joie" La voix d'un enfant inconnu Mona Gamal El-Dine En souvenir des enfants coptes massacrés sur le chemin de monastère...
  • Inspiration et improvisation sur le poème calligramme « Neige »
    Lettre n°12 | Poèmes Performance poétique & artistique Poésie, musique & art audiovisuel Inspiration et improvisation sur le poème calligramme « Neige » Nicole Coppey Sites officiels : http://www.nicolecoppey.com/ & http://www.123.musique.ch Chaîne officielle...
  • À une artiste & Pygmalion
    N °7 | Dossier majeur | Textes poétiques Poèmes des ancêtres À une artiste & Pygmalion Louise Ackermann (1813-1890) Crédit photo : domaine public, Gallica, estampe de Louise Ackermann* À une artiste [P. 13/P. 39 PDF ] Puisque les plus heureux ont des...
  • The pain and Instead of my will
    1er concours international de poésie /1 st international competition Poèmes sélectionnés sur le thème "le handicap" /Selected poems on "Disability" The pain and Instead of my will Tatjana Debeljački The pain I take a nap and IT HURTS, I fall asleep, wake...