1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 10:51

 

Poèmes

Parution imprimée dans le numéro spécial 2016

Avant-première

 

Aimer l’amour & Adieu homme

 

 

Dina Sahyouni

 

Membre de la revue LPpdm et de la SIEFEGP

Blog officiel : pan...

 

 

Aimer l’amour

 

 

Je viens aimer l’amour qui transpire de tes lèvres,

Je viens aimer l’amour qui soupire dans tes yeux,

Je viens d’oublier mon corps endormi dans tes mains,

Troubler tous les destins, autant que les chagrins,

Qui m’éloignent de toi.


 

Aime-moi maintenant, aime-moi encor/en corps.

Dors dans mes yeux, là où le printemps se perpétue.

Dors dans mon cœur, là où l’été embrase les mers

De l’univers.


 

Dors dans mes cheveux, là où les jardins de Jasmin

Fleurissent, et remplissent ton quotidien de leurs beautés

Éphémères : je suis l'être-poussière.

Aime-moi maintenant, aime-moi encor/en corps.


 

Je viens nicher dans ton être, aime-moi.

Je viens rimer ton corps de mots forts,

Aime-moi maintenant.. encor/en corps

Lorsque le soleil se couche et lorsque la lune s’endort,

Aime-moi maintenant, aime-moi encor/en corps.


 

Je viens les mains vides mais avides de ton bord.

Aime-moi au-delà des mots, de la mort,

N’oublie pas mes rimes: mon visage sonore

Que je t’offre en mélodies lointaines de l’Âge d’or

Aime-moi maintenant, aime-moi encor/en corps.


 

Je viens aimer l’amour qui respire par tes lèvres,

Je viens renverser toutes les Minerve

De ton ancienne vie, et vivre en toi, en pluie,

Durant des mille et une nuits.

 

Je viens t’aimer comme au beau vieux temps maudit

Où l’amoureux était pour toute la vie.

Je viens avide de ta lumière, en lanières

Me déposer sur tes joues.

Et au creux de ton cœur,

En douceur, préparer mon nid.

Aime-moi maintenant, aime-moi encor/en corps.

© DS, 2010

***

 Crédit photo : Saint Eulalia (1885) de John William Waterhouse. Domaine public, image trouvée sur Commons

 

 

Adieu homme

 

Adieu terre promise, pensées sauvages, et rêves enfantins

Dieu des contemporains lui pardonnera tous ses pêchés d'être volage

Immanent ou transcendantal, Cosmos et dieux païens...

Eulalie de tous les temps, Eulalie des cieux miroirs de Téthys

Ursule se plaint encor dans sa tombe lointaine…

© DS, inédit 2016

 

***

Pour citer ces poèmes

  

Dina Sahyouni, «  Aimer l’amour » & « Adieu homme », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°9 (publication partielle de nos derniers numéros imprimés de 2016) [En ligne], mis en ligne le 1er décembre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/adieu.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire

Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm Numéros

Rechercher

À La Une

  • N°6|Sommaire
    N°6|Printemps 2017 Mise en ligne progressive avant sa parution en version imprimée © Crédit photo : Fanny , par l'artiste photographe Claude Menninger . Équipe de la version en ligne : Françoise Urban-Menninger (dir.). Couverture illustrée par l'artiste...........................
  • Marguerite d’automne
    Dossier majeur | Textes poétiques Marguerite d’automne Poème et illustration de l'artiste Anick Roschi Cet extrait est reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur et des éditions Stellamaris © Crédit photo : Henri Roschi, Vieille & oiseau Sur son...
  • Lettre à Assureur
    Dossier majeur | Textes poétiques Lettre à Assureur Claude Luezior Site officiel : www.claudeluezior.weebly.com/ Cet extrait est reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur et des éditions tituli Illustration de l'artiste Henri de Lescoët © Crédit...
  • « Ô temps contre lequel il n’est repaire ». La poésie de la vieillesse de Giovanna Bemporad
    Dossier majeur | Articles « Ô temps contre lequel il n’est repaire » La poésie de la vieillesse de Giovanna Bemporad Giovanna Bellati Università di Modena e Reggio Emilia Les poèmes de Giovanna Bemporad sont reproduits et traduits par Giovanna Bellati...
  • À regarder passer le temps & Partance
    Dossier mineur | Textes poétiques À regarder passer le temps & Partance Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ Le premier poème est un extrait reproduit avec l'aimable autorisation...
  • Lettre n°10
    Publication successive Lettre n°10 Nous fêtons dans cette Lettre Le Printemps des Poètes au féminin & le festival Megalesia 2017 jusqu'au 31 mars 2017 30 avril 2017 Mise en ligne jusqu'au 14 mai compris Crédit photo : Allegoria dell'Inclinazione 1615-1616...
  • Charlie Hebdo
    N°6 | S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Charlie Hebdo Françoise Urban-Menninger © Crédit photo : Couverture du 10 mai 2017 du journal Charlie Hebdo , image prise et fournie par Françoise Urban-Menninger Charlie Hebdo aujourd'hui j'ai envie...
  • Chna n Nabila (Djehnine), le chant de Nabila (Hommage à Nabila)
    N°6 | S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Chna n Nabila (Djehnine) le chant de Nabila (Hommage à Nabila) Mhamed Hassani Ce poème extrait est reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur et des éditions SEFRABER © Crédit photo : Nabila...
  • Christophe Schaeffer, aImer à quatre temps, préface de Werner Lambersy, Éditions Librécrit, coll. « Hors collection », 2017, 82 p.
    Critique & réception Christophe Schaeffer aImer à quatre temps préface de Werner Lambersy, Éditions Librécrit, coll. « Hors collection », 2017, 82 p. Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/ ©...
  • Toi en moi
    N°6 | Sourires & rires féministes Nouvelle rubrique dédiée aux poésies caricaturale, humoristique et satirique Toi en moi Laure Delaunay Site officiel : https://lauredelaunay.com/ Illustration de Gordan Ćosić © Crédit photo : Gordan Ćosić, Rosa. Ton pied...