27 février 2018 2 27 /02 /février /2018 12:37

 

Megalesia 2018 | Actions en faveur des femmes

 

 

 

1918-2018 : où sont les femmes ? 

 

 

 

Un siècle d’émancipation féminine

 


 

© Crédit photo : Le visuel de l'événement photographié par LPpdm.

 

 

Du 2 au 29 mars, Strasbourg raconte le printemps féministe des femmes par l'intermédiaire de plusieurs manifestations culturelles organisées autour de l'histoire de l'émancipation des femmes durant le XXe siècle en Europe. Ces événements reviennent donc sur l’évolution de la condition des femmes dans le continent européen pour célébrer aussi, le 8 mars, la Journée internationale pour les droits des femmes 2018.

 

Avec le soutien de : l’Alliance Française Strasbourg Europe, l’Amicale du personnel du Conseil de l’Europe, le Club de la presse et le Lieu d’Europe avec le soutien de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg.

 

***

 

1918-2018 : Où sont les les femmes ? Un siècle d’émancipation féminine

 

2-29 mars 2018. Rencontres, Expositions, Film, Soirées

 

 

Si l’Europe est dans la mythologie et son étymologie une figure féminine « aux grands yeux », il convient aujourd’hui – 100 ans après la fin de la grande guerre et 50 ans après mai 1968, deux événements qui modifièrent profondément et durablement la place des femmes dans la société européenne – de revenir sur l’histoire des femmes

et l’évolution de la condition féminine en Europe. C’est ce que nous proposons à travers une série d’événements aux thématiques variées en lien avec la Journée internationale pour les droits des femmes 2018.

Manifestations proposées par les Partenaires culturels européens, l’Alliance Française Strasbourg Europe, l’Amicale du personnel du Conseil de l’Europe, le Club de la presse et le Lieu d’Europe avec le soutien de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg.

 

Rencontre

Jeudi 15 mars à 18 h 00

Lieu : Auditorium de la Bibliothèque nationale et universitaire, place de la République. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

Modération : Pierre-Paul Castelli

Européen plutôt du Sud, nouvellement installé dans l’Est (de la France), Pierre-Paul Castelli est journaliste, animateur, parfois réalisateur ou producteur, ayant beaucoup œuvré pour des médias locaux et régionaux, en télévision comme en presse écrite. Il travaille actuellement à la création d’un magazine sur la culture avec le réseau des télévisions locales du Grand Est et Szenik, la plateforme numérique des scènes au cœur de l’Europe.

Allemagne

Anne-Laure Briatte« les femmes en politique en Allemagne 1918-2018 : où en sommes-nous ? »

Agrégée d’allemand, docteure en études germaniques et en histoire, Anne-Laure Briatte est maîtresse de conférences en histoire allemande à l’université de Paris-Sorbonne. Elle fait partie du groupe de recherche « Genre & Europe » du Labex « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » et du réseau DFG international « Gender – Nation – Emancipation. Women and Families in the ‘long’ Nineteenth Century in Italy and Germany ». Ses travaux portent sur les féminismes allemands aux XIXe et XXe siècles et sur la dimension de genre en politique. Elle est l’auteure de Citoyennes sous tutelle. Le mouvement féministe « radical » dans l’Allemagne wilhelmienne (2013) et a codirigé un dossier de recherche sur « les femmes dans la vie politique allemande depuis 1945 », paru dans la revue Allemagne d’aujourd’hui (2014).

 

Autriche

Corinna Oesch, « la démocratie et le droit de vote des femmes »

Après un master en histoire et étude du judaïsme et un autre en pédagogie de la musique, Corinna Oesch a obtenu en 2013 un doctorat ès lettres à l’université de Vienne. Spécialiste de l’histoire contemporaine des femmes, des études de genre et de la biographie, elle a collaboré à de nombreux travaux de recherche et publié plusieurs ouvrages et articles. Sa thèse, publiée en 2014, portait sur Yella Hertzka, figure du féminisme et du pacifisme en Autriche dans la première moitié du XXe siècle. Plus récemment, elle a participé à un projet biographique sur la féministe allemande Käthe Schirmacher (1865-1930). Elle participe actuellement à un projet d’exposition au Volkskundemuseum de Vienne à l’occasion du centenaire du droit de vote des femmes en Autriche.

 

Espagne

Paloma Albadalejo, « Femmes journalistes de guerre espagnoles pendant la grande guerre »

Licenciée en histoire de l’art et titulaire d’un master en interprétation de conférences, Paloma Albadalejo est professeure dans le secondaire. Elle collabore au site « La Fabrica de la Memoria » ayant vocation à donner plus de visibilité au rôle des femmes dans l’histoire et est membre de l’association féministe d’Asturies. En tant qu’enseignante, elle a organisé, dans les lycées de Tenerife, des conférences et expositions sur le rôle des femmes dans la culture et a participé aux projets d’innovation éducative de la direction de l’Éducation des Canaries. Elle a également activement contribué à l’organisation de l’exposition « Femmes pendant la Grande Guerre, avant-garde et arrière-garde » présentée à Strasbourg dans le cadre de notre événement (voir page 6).

 

France

Nouria Yahi-Boggio, « Œuvrer pour l’égalité, c’est œuvrer pour l’avenir de l’humanité »

Nouria Yahi-Boggio est à la tête de la direction régionale aux Droits des femmes et à l’Égalité de la Région Grand Est depuis août 2016. De formation scientifique et économique (elle a débuté sa carrière comme professeur de mathématiques), elle a fait le choix d’intégrer le service public pour contribuer aux politiques de lutte contre les inégalités et les discriminations en matière sociale, culturelle et éducative et en faveur de la mixité. Son engagement au service de la cause féminine lui a valu de recevoir les insignes de chevalier national du Mérite.

 

Italie

Cécile Kyenge, « l’entrée des femmes dans la vie politique italienne »

Cécile Kyenge, ancienne ministre italienne de l’Intégration, est membre du Parlement européen depuis 2014. En tant que députée européenne, elle est membre du groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D), de la Commission des libertés civiles, justice et affaires intérieures (LIBE) et de la Commission du développement (DEVE). Elle est également vice-présidente de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE et membre de la délégation pour les relations avec le Parlement panafricain. Elle est coprésidente de l’« Intergroupe contre le racisme et la diversité » du Parlement européen (ARDI), dirigeant le groupe de travail sur l’afrophobie. Elle a été corapporteur pour le rapport du Parlement européen sur la situation en Méditerranée et la nécessité d’une approche holistique à la migration. En 2015 et 2016, elle a été nommée observatrice en chef des missions d’observation électorale de l’UE au Burkina Faso et en Zambie. Elle faisait également partie de la délégation du Parlement de l’UE pour les missions d’observation électorale de l’UE au Nigeria, Haïti, Gabon et Gambie.

 

Russie

Évelyne Enderlein, « l’évolution de la situation de la femme dans la société en Russie de 1918 à 2018 : grandeur et servitude »

Agrégée de russe, docteur en études slaves, actuellement professeur honoraire de l’université de Strasbourg, Évelyne Enderlein a été, pendant de nombreuses années, la directrice du département d’Études slaves de l’université de Strasbourg, où elle a enseigné la littérature et la civilisation russes. Elle a publié plusieurs articles sur ses deux grands champs d’investigations qui sont l’histoire des femmes en Russie et leur représentation dans la littérature russe, ainsi que l’histoire des relations culturelles entre la France et la Russie. Elle est l’auteur du livre sur les Femmes en Russie soviétique et a édité, avec Lidiya Mihova, Écrire ailleurs au féminin dans le Monde slave au XXe siècle.

 

Suisse

Elisabeth Joris, « Système politique, migration et droits des femmes en Suisse »

Historienne indépendante basée à Zurich, Elisabeth Joris a publié différents livres ainsi que de nombreuses contributions sur l’histoire des femmes et du genre en Suisse aux XIXe et XXe siècles. Ses recherches se concentrent sur le système politique et les droits des femmes, le féminisme et les organisations féminines, les mouvements sociaux de l’ère libérale aux années 68, la migration, professionnalisation et le travail précaire ainsi que sur les régions alpines sous l’emprise des percements des grands tunnels et de l’industrie lourde. Ces dernières années, elle s’est intéressée en premier lieu aux femmes pendant la Première Guerre mondiale, notamment avec l’article « Women, Gender and Social Movements (Switzerland) » pour l’Encyclopédie Internationale.

 

 

Les autres Rendez-vous à Strasbourg

 

Expositions

Exposition itinérante « Bertha von Suttner – une vie pour la paix »

Présentée en parallèle des différents événements

L’exposition retrace le parcours de la première femme lauréate du prix Nobel de la paix en 1905. L’écrivaine et conférencière autrichienne Bertha von Suttner, s’est hissée figure de proue du mouvement pacifiste international. Au mépris des tendances de son époque, elle s’opposa sans fléchir à ceux qui prêchaient le nationalisme fanatique, la haine et l’antisémitisme.

 

Exposition de peintures

Du 2 au 12 mars : « Femmes du monde », Chantal Notin-Doppler

Pavillon du Lieu d’Europe, 8, rue Boecklin. Entrée libre (mardi-dimanche : 10 h - 18 h)

Chantal Notin-Doppler, en artiste passionnée par les gens d’ailleurs, invite à découvrir ses peintures avec sensibilité, sous une palette lumineuse.

Hommage aux porteuses d’eau d’Inde, d’Afrique ou d’ailleurs et à toutes les femmes du monde, porteuses de vie, d’espoir et de rêves… Un voyage haut en couleurs !

 

Exposition photos avec l’AFP

Du 8 au 23 mars. Vernissage le mardi 13 mars à 17 h : « Femmes d’Europe »

Club de la presse Strasbourg Europe, 10, place Kléber. Entrée libre (heures d’ouverture du Club de la presse)

Depuis 1979, date à partir de laquelle les membres du Parlement européen ont été élus au suffrage universel pour la première fois, 2 présidents sur 26 ont été des femmes. Au fil des années, le pourcentage de députées européennes a augmenté : 16,3 % des députés étaient des femmes en 1979, 26,1 % en 1994 et à 37 % en 2014. Actuellement, les députées sont majoritaires pour Malte, l’Irlande, la Suède, et la Finlande. Elles représentent 50 % des élues pour l’Estonie, 42 % pour la France et seulement 9 % pour la Lituanie.

 

Du 9 au 26 mars

Vernissage le jeudi 8 mars à 18 h 30 en présence de Catherine Trautmann,

« Femmes pendant la Grande Guerre, avant-garde et arrière-garde »

Centre administratif de l’Eurométropole, parc de l’Étoile

Entrée libre (lundi-vendredi : 8 h - 17 h 30 – samedi : 8 h - 12 h)

Illustrant le rôle des femmes dans plusieurs pays impliqués dans la Première Guerre mondiale, cette exposition (commissariat : Oliva Blanco Corujo) présente des femmes docteures, typographes, ouvrières dans des usines d’armement, membres des armées… qui œuvrent en faveur de la population civile.

Symboles d’une société bouleversée, ces femmes sont porteuses de messages : l’archétype de la femme combattante se mue en une exaltation féminine de la patrie et des drapeaux.

 

Cinéma

Lundi 12 mars – 20 h 15, « Hotel » de Jessica hausner (2004, 82’, VOST français)

Cinéma Odyssée, 3, rue des Francs-Bourgeois. Entrée : 7,50 €

Jessica Hausner est une réalisatrice, scénariste et productrice autrichienne, née en 1972 à Vienne. En 2011, puis en 2016, elle est membre du jury du Festival de Cannes.

« Hotel » raconte l’histoire de la jeune Irene, réceptionniste en apprentissage dans un hôtel perdu au fin fond des Alpes autrichiennes. Lorsqu’elle apprend que l’employée qu’elle remplace a disparu dans d’étranges circonstances, elle décide de mener sa propre enquête, à ses risques et périls…

 

Livre

Vendredi 16 mars – 12 h 30, « l’Europe des femmes », Fabrice Virgili et Julie le Gac

Conseil de l’Europe, avenue de l’Europe. Entrée libre, inscription obligatoire : http://www.amicale-coe.eu/fr/

Publié en octobre 2017 sous la direction de Fabrice Virgili et Julie Le Gac, ce livre rassemble pour la première fois plus de 70 textes fondateurs du féminisme, du XVIIIe siècle à nos jours. Il interroge l’éducation des filles, l’influence des religions, le rapport au corps, l’expérience de guerre, les luttes menées au nom de l’égalité civile et politique, ou encore la reconnaissance conquise dans les arts et les sciences, offrant ainsi à la riche et passionnante histoire des femmes une somme unique et essentielle.

 

Chansons

Vendredi 23 mars – 20 h 30, « A woman’s world »

Conseil de l’Europe, avenue de l’Europe. Entrée libre, inscription obligatoire :

http://www.amicale-coe.eu/fr/

Dans le cadre prestigieux du restaurant du Palais de l’Europe, le chœur et la chorale russe du Conseil de l’Europe, ainsi que le « 12 stars band », groupe de rock de l’Amicale, célébreront les femmes en chansons. Une première partie sera consacrée à une sélection de chansons dans les différentes langues des Partenaires culturels européens (allemand, espagnol, français, italien, russe), une seconde à quelques morceaux de choix du répertoire pop / rock anglo-saxon.

 

Rencontre

Jeudi 29 mars – 18 h 00, « Femmes inspirantes d’Europe »

Conseil de l’Europe, avenue de l’Europe. Entrée libre, inscription obligatoire :

http://www.amicale-coe.eu/fr/

L’Amicale du Conseil de l’Europe et l’Association « Panorama plus » vous proposent de découvrir, dans une ambiance informelle, quatre femmes qui, à des titres et dans des registres divers, contribuent à construire l’Europe d’aujourd’hui : Erika Bernhardt, consule générale d’Autriche à Strasbourg, Anne Brasseur, ancienne présidente de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Catherine Trautmann, ancienne maire de Strasbourg, ministre et députée européenne, présidente du fonds Eurimages du Conseil de l’Europe, et une invitée surprise.

 

Les Partenaires culturels Européens

Les Partenaires culturels européens – les consulats généraux d’Autriche, d’Espagne, de Russie et de Suisse, l’École de langue espagnole, le Goethe-Institut et l’Istituto Italiano di Cultura – ont constitué un groupe de travail informel en 2001. Leur but est de mener une réflexion européenne ouverte et permanente dans les domaines des arts et de la science qui se concrétise par l’organisation d’un événement culturel annuel réalisé en partenariat avec des institutions strasbourgeoises de renom et avec le soutien de la Ville de Strasbourg. Cette année, les Partenaires culturels européens se sont associés à l’Alliance Française Strasbourg Europe, à l’Amicale du personnel du Conseil de l’Europe, au Club de la presse de Strasbourg et au Lieu d’Europe.

 

Remerciements

Nous adressons nos remerciements les plus vifs et notre reconnaissance aux intervenants qui ont accepté notre invitation ainsi qu’à tous nos partenaires qui ont apporté leur contribution et leur soutien sans lesquels nos manifestations n’auraient pu avoir lieu. Nous remercions, pour son précieux soutien, la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg qui nous accompagnent fidèlement depuis notre premier projet culturel en 2001, ainsi que l’Alliance Française Strasbourg Europe, l’Amicale du personnel du Conseil de l’Europe, la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, le cinéma Odyssée, le Club de la presse et le Lieu d’Europe qui nous ont, une fois encore, soutenus et accompagnés dans l’organisation et la mise en place de cet ambitieux programme. Les Partenaires culturels européens.

 

D’après une photographie de Simone de Beauvoir, 1945 – © Albert Harlingue

 

***

 

Nous mettons à votre disposition ci-dessous le programme complet en version PDF téléchargeable :

Le programme en format PDF

 

 

Source de l'information : Françoise Urban-Menninger.

 

***

 

Pour citer ce programme présenté & transcrit par


 Le Pan Poétique des Muses, « 1918-2018 : où sont les femmes ?  Un siècle d’émancipation féminine », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Le Festival Megalesia 2018, Le Printemps des Poètes au féminin, mis en ligne le 27 février 2018. Url : http://www.pandesmuses.fr/2018/2/emancipation-feminine 

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Rédaction de la revue LPpdm - dans Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Megalesia 2020
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES vous présente son festival en ligne Megalesia édition 2020 du 1er avril au 1 er 30 septembre 2020 Crédit photo : " La Muse du chant et de la dance Terpsichore", toile de François Boucher, domaine public. Festival numérique, international...
  • Table
    Table de Megalesia 2020 Édition 2020 du 1er avril au 1er 30 septembre Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie...
  • COVID 19 en Javel majeur
    Megalesia 2020 | Chroniques de la pandémie de COVID-19 (confinement, déconfinement, etc.) | Textes poétiques COVID 19 en Javel majeur* Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" Ce poème a été également...
  • Le chemin de la vie
    Megalesia 2020 | Les figures des philosophes chez les écrivaines en Sciences Humaines & Sociales | Philosophies & sagesses en poésie Le chemin de la vie Mariem Garali Hadoussa Artiste peintre & poète Présidente de l ’ association "Voix de femme nabeul" Faire...
  • "I LOVE BEIRUT". Pour Beyrouth, pour un monde solidaire !
    Megalesia 2020 | S'indigner, soutenir, lettres ouvertes, hommages, etc. "I LOVE BEIRUT" Pour Beyrouth, pour un monde solidaire ! "En solidarité avec le Liban, nous publions vos témoignages et poèmes qui soutiennent la population libanaise durement touchée...
  • « Me, Myself » ou du Care lyrique et philosophique
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel |Le néopaganisme & la sexualité dans la culture populaire du XXIe siècle | Articles & témoignages « Me, Myself » ou du Care lyrique & philosophique Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la chanson...
  • « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur
    Megalesia 2020 | Poésie, musique & art audiovisuel « Reality Scares Me » ou quand la réalité de la Terre et celle de l'amour nous font peur Dina Sahyouni © Crédit photo : L'affiche de la sortie de la chanson "Reality Scares Me" de MONSIEUR, c apture d'écran...
  • Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter
    REVUE LE PAN POÉTIQUE DES MUSES | Invitations à visiter Page en construction... Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter Crédit photo : Une représentation de la déesse japonaise Amaterasu sortant de la caverne. Amaterasu est la déesse...
  • L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines"
    Megalesia 2020 | Annonces diverses L'artiste Catherine Gil Alcala au festival "Les Balladines" © Crédit photo : L'affiche du festival, image transmise par la maison d'édition de l'artiste-autrice citée. L'artiste Catherine Gil Alcala présente le 13 septembre...
  • « Éviter les secrètes surprises du diable » !
    Megalesia 2020 | Réflexions féministes sur l'actualité « Éviter les secrètes surprises du diable » ! Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Crédit photo : Joovs van Cleve, "La Vierge à l'enfant", domaine public, Wikipédia, Commons. Cet...