23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 13:05

 

N°6 | Bémol artistique |

 

Invitation à se passionner pour la 

 


 

Rencontre avec

 

 

Valérie Schott à Widensolen

 

 

 

dans le café-épicerie de son arrière-grand-mère

 

 

 

Françoise Urban-Menninger

 

 

 

Photographies de

 

Claude Menninger

 

Rencontre avec Valérie Schott à Widensolen dans le café-épicerie de son arrière-grand-mère

© Crédit photo : Claude Menninger, "Image n°1 de l'exposition de

Valérie Schott", mai 2017.

 

 

 

 

Ce ne sont pas moins de dix années de travaux que Valérie Schott présente à l'occasion des ateliers ouverts de ce mois de mai. Adepte de lieux singuliers, l'artiste après avoir exposé ses œuvres dans la gare de Sentheim, le presbytère de Widensolen ou la synagogue de Bergheim, revient à Widensolen où elle investit le café-épicerie qui appartenait à son arrière-grand-mère.

Après une formation aux Arts Décoratifs de Strasbourg, Valérie Schott s'est plus particulièrement tournée vers la céramique et s'est perfectionnée dans ce domaine à l'Institut Européen des Arts Céramiques de Guebwiller ainsi qu'en suivant les cours du céramiste Michel Hoch.

 

Rencontre avec Valérie Schott à Widensolen dans le café-épicerie de son arrière-grand-mère

© Crédit photo : Claude Menninger, "Image n°2 de l'exposition de

Valérie Schott", mai 2017.

 

 

 

 

Inspirée par le corps humain, l'artiste lui donne chair par le biais de divers matériaux et use de différentes techniques allant du dessin à la céramique, en passant par la peinture. La robe qui a longtemps emprisonné le corps des femmes à l'instar d'une carapace, on songe aux robes à crinoline ou à panier, s'invite de manière récurrente dans les créations de Valérie Schott. Le corps s'y révèle dans ses formes amples, généreuse et sensuelles.

La robe enveloppe un corps invisible mais tangible, l'enrobe pour mieux le dévoiler, ou le « dérober », si je puis m'exprimer ainsi… Une musique silencieuse fait danser ces robes hantées, voire habitées par les fantômes de notre mémoire collective.

Ces robes, qui font toutes références à l'anatomie d'un cœur humain, battent à l'unisson dans un chœur d'argile qui égrène les petites notes d'une poésie intemporelle.
 

Rencontre avec Valérie Schott à Widensolen dans le café-épicerie de son arrière-grand-mère

© Crédit photo : Claude Menninger, "Image n°3 de l'exposition de

Valérie Schott", mai 2017.

 

 

L'immense tableau en bois, réalisé en pyrogravure, évoquant Adam et Eve sous forme d'écorchés, la chair à vif, renvoie à notre vulnérabilité et à notre humaine condition de mortels. Les iris et les ancolies, fleurs que l'artiste affectionne plus particulièrement, plantées au pied du couple biblique, signent notre appartenance au monde végétal.

Car du minéral à l'humain, Valérie Schott n'a de cesse de tracer un lumineux chemin qui interroge dans le même questionnement notre origine et notre finitude.

 

***

 

Pour citer ce bémol artistique

 

Françoise Urban-Menninger, « Rencontre avec Valérie Schott à Widensolen dans le café-épicerie de son arrière-grand-mère », photographies de Claude Menninger, Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : N°6|Printemps 2017 « Penser la maladie et la vieillesse en poésie » sous la direction de Françoise Urban-Menninger, mis en ligne le 23 mai 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/valerie-schott.html

 

© Tous droits réservés                             Retour au sommaire

Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans Numéro 6

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°11
    Publication successive durant l'été 2017 Lettre n°11 Vive la poésie ! © Crédit photo : Cendrillon s'endort par Dina Sahyouni, une partie de la photographie de 2009 , collection privée. ISSN numérique : 2116-1046 Revue féministe, internationale & multilingue...
  • Rencontre Buenos-Aires-Strasbourg à la galerie Art’Créenvol de Strasbourg
    N°7 | Revue culturelle des Amériques Avant-première | Compte rendu artistique Nouvelle zone qui célèbre les Amériques en poésie Rencontre Buenos-Aires-Strasbourg à la galerie Art’Créenvol de Strasbourg Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure...
  • Semainier des muses ; Carole CLOTIS, « Passages », N°12, ÉTÉ 2017 aux éditions Pan des muses, coll. Ops, 8 p., 3,50 €
    Annonce de parution Les éditions Pan des muses vous annoncent la parution de leur SEMAINIER DES MUSES (SDM) JOURNAL ANTHOLOGIQUE, FÉMINISTE , PARITAIRE, INTERNATIONAL & MULTILINGUE DE POÉSIE N° 12 | ÉTE 2017 dédié à la poésie de Carole CLOTIS Dix poèmes...
  • À propos de la poésie de Matilde Espinosa
    Premier colloque 2017 Rubrique : "Colloques en ligne" I – Parcours poétiques à découvrir À propos de la poésie de Matilde Espinosa Rédac trice : Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/...
  • Edgar Morin, une pensée faite monde
    Revue culturelle d'Orient & d'Afrique Nouvelle zone qui célèbre l'Orient et l'Afrique en poésie Edgar Morin, une pensée faite monde Mustapha Saha Reportage photographique par © Élisabeth et Mustapha Saha Contexte Le Maroc célèbre Edgar Morin à Paris avec...
  • Jennifer Bush : une artiste de la Lumière
    N°7 | Bémols artistiques Avant-première Jennifer Bush : une artiste de la Lumière * Sylvain Josserand Blog : http://sylvainjosserand.blogspot.fr Jennifer Bush, alias JYM, est une peintre et une dessinatrice contemporaine anglaise et allemande née à Munich....
  • Regard sémiotique sur la peinture intemporelle d’Ahmed Cherkaoui
    Revue culturelle d'Orient & d'Afrique Nouvelle zone qui célèbre l'Orient et l'Afrique en poésie Regard sémiotique sur la peinture intemporelle d’Ahmed Cherkaoui Mustapha Saha © Crédit photo : Portrait d’Ahmed Cherkaoui par Mustapha Saha, peinture sur...
  • Trouville en hiver
    N °7 | Dossier mineur | Textes poétiques Avant-première Trouville en hiver Mustapha Saha Illustration par Élisabeth Bouillot-Saha © Crédit photo : Mustapha Saha, été 2017 à Trouville-sur-mer par Élisabeth Bouillot-Saha Les Voiles sous crachin surchauffent...
  • La Muse chansonnière François-Marie Robert-Dutertre
    Travestissements poétiques La Muse chansonnière François-Marie Robert-Dutertre Notice de la Bibliothèque nationale de France © Crédit photo : Portrait de François-Marie Robert-Dutertre , capture d'image du livre cité ci-dessous ( tombé dans le domaine...
  • Mon enfant du soleil
    1er concours international de poésie Poème sélectionné sur le handicap Mon enfant du soleil Johanna Treilles Ma douceur, mon enfant, Ma petite fille du vent Tu viens d’avoir cinq ans Je n’me laisserai plus faire Tu es le centre de mon monde Et c’est ensemble...