6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 14:02

 

Lettre n°12 | Poèmes

 

 

 

 

L’étincelle

 

 

 

Huguette Bertrand

 

Les illustration, poème et recueil sont reproduits

avec l'aimable autorisation des autrices/auteures et des éditions En Marge

Site personnel : http://www.espacepoetique.com/Espace/intime.html

 

 

© Crédit photo : Huguette Bertrand, Étincelle.

 

 

 

 

Dans notre moule d'argile

persiste une étincelle

de paix que l'espoir

ranime d'un souffle

 

cette force chaude

comme un soleil

entre nos mains

cultive la compassion

à chaque mouvement

amoureux

 

dans le pli des paumes

elle recompose

nos histoires

inachevées*

 

 

 

* Ce poème et son tableau sont extraits du recueil d'art et poésie en version numérique D'Est en Ouest publié en septembre 2017 aux éditions En Marge. On peut consulter ce recueil par le lien suivant : https://drive.google.com/file/d/0By7TqG91rKNZSzVDazZ4Q21DUTQ/view

© Crédit photo : 1ère de couverture du recueil D'Est en Ouest des éditions En Marge,

image prise par LPpdm

 

 

Introduzione – 소개Introduction

 

 

Questo E Book è presentato in quattro lingue da parte di tre poetesse tra cui Huguette Bertrand, Sherbrooke (Qc) Canada ; Lidia Chiarelli, Torino, Italia e Kyung-Nyun Kim Richards, nata nella Corea del Sud e residente negli Stati Uniti. Queste autrici hanno utilizzato l’inglese come lingua comune per le traduzioni.

 

이 전자책은 이탈리아 토리노의 리디아 치아렐리, 캐나다 셜브루크의 유겟트 베르트랑, 그리고 미국에 거주하는 한국출신 김경년 세명의 시인들에 의하여 4개국어 버전으로 출간된다. 세 시인은 번역을 위한 텍스트로 공통언어인 영문본을 사용했음을 밝혀 둔다.

 

Ce livre électronique est présenté en quatre langues par trois poètes dont Lidia Chiarelli, Turin, Italie ; Kyung-Nyun Kim Richards, originaire de la Corée du Sud résidant aux États-Unis, et Huguette Bertrand, Trois-Rivières. (Qc) Canada. Les poètes ont utilisé la langue commune qu’est l’anglais pour les traductions.

 

This e-book is presented in four different languages by the three poets as follows : Lidia Chiarelli, Torino, Italia ; Kyung-Nyun Kim Richards, born in South-Korea, living in United States, and Huguette Bertrand, Sherbrooke (Qc) Canada. These poets have used English as common language for translations.

***

 

Pour citer ce poème

 

Huguette Bertrand (texte et illustration), « L’étincelle », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°12, mis en ligne le 6 octobre 2017. Url : http://www.pandesmuses.fr/2017/10/etincelle.html

 

© Tous droits réservés                            Retour au sommaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...