2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 14:03

 

Poème

 

 

Sur le deuil

 

 

Camille Aubaude

Rédactrice de la revue LPpdm, membre de la SIEFEGP

responsable aussi de la rubrique Chroniques de Camille Aubaude

Sites officiels : http://www.camilleaubaude.com/

 www.lamaisondespages.com/

Blog officiel : https://camilleaubaude.wordpress.com/

 

Crédit photo : "Sauge officinale", image trouvée sur Commons

 

 

Les fantômes sourient aux sons du luth. Le chant apaise la roche gorgée d’eau par les pluies d’été. La poétesse ne vit plus dans la Maison des Pages qu’elle a restaurée. Aset, son amie, voit un arracheur casser une tige de sauge qui donne une boisson réputée pour ses vertus régulatrices, la myramya des femmes de Syrie.

 

Le pied de sauge médicinale devant la porte de la Maison des Pages a grandi au fil des ans, protégé par l’ignorance. Les porteurs de déprédation ne peuvent connaître une plante bien aimée, l’essence des bienfaits, fragile et secrète comme la maison des poètes. Ils ont déjà démembré un bégonia blanc à coups de talon, sans s’incliner devant les fleurs défuntes. La sauge, ils l’ont eue à coup de jets d’urine. Ils s’émulent ainsi, disent avoir du courage. Ils ont une idée fixe : régner.

 

Ô Nature ! les nullards de la Déprédation transcendent leur règne en avilissant par des actes absurdes les fleurs qui décorent la terre. Seraient-ils victorieux, les tyrans, s’ils s’ouvraient à l’intelligence ?

 

Le malheur et le crime rendent leur mort heureuse ! Ils assouvissent leur ivresse par ce qui est bon, beau et pur. Hathor, où es-tu ? Reviens mettre fin au carnage... Sans vertu humaine, l’arracheur de sauge a le sens de l’excès qui détruit l’œuvre de l’aube. Ma voix porte ce message : que la Maison des Pages vous protège des leurres afin d’être plus heureux !

 

La Sauge reverdissait sous les pluies diluviennes qui ont régénéré la terre. La Terre lavée des déjections des hommes, des corps tristes et laids, sourds au chœur léger du monde. Le vicieux qui a cassé la branche est passé sur un engin de mort. La candide sauge plaisait aux Dieux.

 

Arrachée, elle meurt sous mes yeux.

 

Amie, l’homme est sans mémoire, mais Toi, ne te détourne pas du chant du monde !

 

Il est tragique l’acte des violeurs portant à notre sexe le coup qui jette la disgrâce. Enfants, hommes et pères à la noire renommée écrasent ce qui m’enchante. Ronde des enfants dressés par la haine inassouvie.

 

Fais que l’acte fatal qui m’a glacée arrache au cœur du nullard les rameaux d’espoir !

 

Toi, reste dans le Sacre de l’Amour selon ton envie, proscris les vampires aux lauriers de poussière, garde toi des orages, adore le soleil qui trône sur les arts, efface les vains transports, souris à la joie dans le souffle de l’autre qui t’aime. Respecte le mystère qui est le dais de la vertu, continue à vivre entre voix et silence pour prendre ton essor dans l’essence des milliers d’espèces de roses, qu’ils vont réduire à une seule.

 

***

 

Pour citer ce poème

Camille Aubaude, « Sur le deuil »Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°8 [En ligne], mis en ligne le 2 octobre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/10/sur-le-deuil.html

© Tous droits réservés   Retour au sommaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°16 | À nos ivresses et aux Bacchantes !
    Lettre no 16 À nos ivresses & aux Bacchantes ! Crédit photo : "Bacchante", domaine public, Wikimedia. La Lettre n°16 vous propose de nous parler de vos ivresses & des Bacchantes. Au plaisir de publier vos contributions : articles, poèmes, nouvelles, contes,...
  • Prophétesse enchanteresse
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Prophétesse enchanteresse Sarah Mostrel Site : https://sarahmostrel.wordpress.com Facebook : www.facebook.com/sarah.mostrel Poème reproduit avec l'aimable autorisation de la poétesse...
  • Petit blanc (chanson créole)
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poésie des ancêtres Petit blanc (chanson créole) La Bacchante... Poème choisi, transcrit, légèrement modifié & commenté brièvement par Dina Sahyouni Crédit photo : "La Belle Créole" label, peinture trouvée...
  • Après la pandémie
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Faits divers & catastrophes Après la pandémie Dêva Koumarane Crédit photo : Peinture de " Polyhymnia", image Commons, domaine public. Nous attendons patiemment cet instant Pour terrasser et brûler le coronavirus...
  • Une musique si légère
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques | Astres & animaux Une musique si légère Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Peinture par Joseph Edreï Site officiel : https://josephedrei.com/ © Crédit photo...
  • Le vin et la fillette (Air : Vrai sans chagrin)
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Sourires & rires féministes | Travestissements poétiques Le vin et la fillette (Air : Vrai sans chagrin) Mme Veuve Landrieu Poème choisi, transcrit & commenté brièvement par Dina Sahyouni Crédit photo :...
  • Extraits de « Un toro en la garganta del jilguero »/ Un taureau dans la gorge du chardonneret »
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Extraits de Un toro en la garganta del jilguero / Un taureau dans la gorge du chardonneret Ciela Asad Poèmes choisis & traduits en français par Maggy de Coster Site personnel Le Manoir...
  • Les cases et Les folles aux chats
    Lettre n°16 | À nos ivresses & aux Bacchantes | Poétextes thématiques Les cases & Les folles aux chats Charlène Lyonnet Crédit photo : Rouge folie 2013, image de Commons, domaine public. Les cases Étouffant Dans le carcan De principes d’un autre temps....
  • Megalesia 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PRÉSENTE SON FESTIVAL EN LIGNE Megalesia édition 2021 du 8 mars 2021 au 31 mai 2021* © Crédit photo : Mariem Garali Hadoussa, "La Tendresse", no 1, Collection "dame nature", acrylique, peinture. Festival numérique, international...
  • Table de Megalesia 2021
    Table de Megalesia 2021 Édition 2021 du 8 mars au 31 mai Festival International & Multilingue des Femmes & Genre en Sciences Humaines & Sociales En partenariat avec la Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie (SIÉFÉGP)...