23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 17:55

 

Œuvre reçue par LPpdm et classée dans

le catalogue de la Bibliothèque Cybèle de la SIÉFÉGP

 

 

Écriture de l'ennui

 

dans Nathanaël, L'heure limicole

 

Fidel Anthelme X, coll. « La Motesta », 2016

 

© Crédit photo : 1ère de couverture des éditions Fidel Anthelme X, prise par LPpdm

 

Détails techniques

Titre : L'heure limicole

Poète :   Nathanaël

Éditions :  Fidel Anthelme X

Collection :   « La Motesta »

Date de parution : 2016

Format : broché, dos carré collé

Nombre de pages : 114 p.

ISBN :  2-911867-81-5

Prix :  10 €

Adresse de la maison d'édition :

Éditions Fidel Anthelme X 9

Boulevard Chave. 13005 Marseille

Les éditions Fidel Anthelme X publie les auteur-e-s avec le soutien des Affaires Culturelles de la ville de Marseille et du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

Voir aussi les billets suivants

Frédérique Guétat-Liviani :

 

 

Extrait de l'Écriture de l'ennui à paraître dans le numéro spécial imprimé du Ppdm en décembre 2016

 

Le recueil de Nathanaël, L'heure limicole, démarre par une belle citation d'André Bazin : «  [L'être humain], disent les biologistes, est un animal marin qui porte sa mer à l'intérieur . » qui, en quelque sorte, résume l'esprit de l'auteure. L'heure limicole est une poésie narrative contemporaine et en prose sous la forme de monologue intérieur et d'une écriture de l'ennui. C'est une manière de narrer le soi par le biais des interstices de l'être et de ses bigarrures. 

Notre poète interroge le monde qui l'entoure comme le héros sartrien Antoine Roquentin de La Nausée. elle tente de s'échapper à son état de moribonde en cochant son errance sur les pages, elle dévoile l'oiseux de son être empêtré dans son linceul presque invisible.

Écrire devient au fil des pages un refuge puis un toit ensuite ce Toi tant désiré. Elle vient ainsi au monde toute autre, toute elle entièrement elle au bout de quatre saisons... L'écriture de l'ennui procure à Nathanaël la capacité d'acquérir une voix. Cette voix est la voie créative de l'émancipation. 

***

Pour citer ce texte

  

Dina Sahyouni, «  Écriture de l'ennui dans Nathanaël, L'heure limicole, Fidel Anthelme X, coll. « La Motesta », 2016 », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre spéciale édition 2016 [En ligne], mis en ligne le 23 octobre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/10/heure.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

Logodupanpandesmuses.fr ©Tous droits réservés

  ISSN = 2116-1046. Mentions légales

Rechercher

À La Une

  • No 10 | AUTOMNE 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 10 | AUTOMNE 2021 CÉLÉBRATIONS DES LAURÉATES & LAURÉATS* DE L'ACADÉMIE CLAUDINE DE TENCIN & DIX ANS DE CE PÉRIODIQUE AVEC LES INVITÉES...
  • No 1 | O | Les figures des orientales en arts et poésie
    PÉRIODIQUES | REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Les figures des orientales... Les figures des orientales en arts & poésie © Crédit photo : Mariem Garaali Hadoussa, "Tendrement vôtre", peinture. Ce premier numéro sera entièrement mis en ligne le 30 septembre...
  • Vision d’Iran / Visión de Irán
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations & N° 10 | Célébrations | Dossier mineur | Florilège Vision d’Iran / Visión de Irán* Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes Crédit photo : photographie d'une villageoise du désert iranien,...
  • À une Soudanaise et La mort d'une joyeuse
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Florilège de créations , Événements poétiques | Justice pour elles ! | Poésies féministes & N° 10 | Célébrations | Dossier mineur | Florilège À une Soudanaise & La mort d'une joyeuse* Imèn Moussa Poétesse, Docteure en Littératures...
  • Le Prix Littéraire de Dina Sahyouni
    N° 10 | Célébrations | Actions en faveur des femmes & LGBT+ [parution numérique uniquement] Le Prix Littéraire de Dina Sahyouni SIÉFÉGP Société Internationale d'Études des Femmes & d'Études de Genre en Poésie. Crédit photo : Image d'une auteure "Ana de...
  • No 8 | ÉTÉ 2021
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES (LPpdm) REVUE FÉMINISTE, INTERNATIONALE & MULTILINGUE DE POÉSIE ENTRE THÉORIES & PRATIQUES N° 8 | ÉTÉ 2021 PENSER LA MALADIE & LA VIEILLESSE EN POÉSIE 2ÈME VOLET SOUS LA DIRECTION DE Françoise URBAN-MENNINGER © Crédit photo :...
  • No 8 | Sommaire
    N° 8| SOMMAIRE PENSER LA MALADIE & LA VIEILLESSE EN POÉSIE 2ÈME VOLET Sous la direction de Françoise URBAN-MENNINGER Nous continuons la mise en ligne interrompue involontairement en 2018 avant la parution du numéro en version imprimée en fin septembre...
  • Éditorial
    N°8 | Penser la maladie & la vieillesse en poésie | Édito Éditorial Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème La vieillesse en poésie existe-t-elle réellement ? On peut en douter quand on découvre le magnifique livre de Léo Henry qui...
  • La situation de la femme noire dans le domaine artistique au Maghreb : l’expérience de la peintre tunisienne Youssra Chouchène
    REVUE ORIENTALES (O) | N°1 | Dossier & N° 10 | Célébrations | Entretien artistique & Féministe | Réflexions féministes sur l'actualité | Revue culturelle d'Afrique & d'Orient La situation de la femme noire dans le domaine artistique au Maghreb : l’expérience...
  • À Béatrice Bonhomme
    N° 10 | Célébrations | Dossier majeur | Florilège À Béatrice Bonhomme Michel Orban Ta poésie est souffle d’oiseau, Parole du regard, silence de la lumière. Elle métamorphose l’anonymat du désert En lieu-dit du bout du monde. Elle déshabille la pierre,...