7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 11:43

                  

Poèmes

Le chat  & Le petit Nicolas

Nathalie Lugand

                 

Le chat   

 

Dans mon appartement

maintenant tu te promènes

tel un chat gracieux, doux et élégant

je parle à présent d´une voix douce

qu´on entend à peine

car je ne veux pas t´effrayer et prendre le risque de te perdre

 

Je me délecte sans cesse

de t´entendre dans ta langue maternelle

Ton timbre doux et sucré

presque enfantin

devient bientôt pourtant maître de moi

 

quand ta voix suave et profonde

maintenant gronde

elle demeure tout aussi profonde

C´est que je me suis laissé mystifiée

 

Elle endort mes doutes et craintes

elle contient tout un univers jusque là inconnu

je désire la connaître si ardemment

que je fantasme de parvenir à me faire comprendre d´elle-même

sans même qu´elle n´est à dire un mot

 

cette voix que j´attends d´entendre à nouveau

d´une manière presque religieuse

au point qu´elle finit par me pénétrer, vibrer au fond de moi

et me remplit d´or et déjà

de par la foi que j´ai en toi.

 

 

 

Non il n´existe d´injonction

qui agisse de sorte sur mon cœur

parfait instrument

et me rende totalement

asservie à ta volonté

 

Que ta voix subtile

sublime étranger

règne sur le monde

 

***

   

Le petit Nicolas

 

 

Ses doigts pénètrent, indépendamment de sa volonté,

Ma psyché,

Dans des régions exotiques,

Aux paysages orgasmiques,

Déclenchant dans mon corps,

Des accidents sismiques.




Mais le petit Nicolas, il sait pas bien ce qu´il veut,

Oui, le petit Nicolas, il est un peu peureux,

Non, le petit Nicolas, il est pas très courageux.

Toujours coincé dans l´impossibilité

Momentanée

De venir me retrouver.



 

Mon corps sous l´emprise de gisements frénétiques, de tensions épileptiques,

Trop souvent libérées

De manière mécanique

Se trouve bientôt débordé

Par l´amplitude

de leurs magnitudes.




Et Nicolas ?

Nicolas, il sait pas bien ce qu´il veut,

Oui, le petit Nicolas, il est un peu peureux,

Non, le petit Nicolas, il est pas très courageux

Toujours coincé dans l´impossibilité

momentanée

de venir me retrouver

Maintenant

chez maman,

à qui il a promis de regarder

un film à la télé,

il pouvait difficilement esquiver,

Vous comprenez...




Et moi,

J´attends

J´attends,

J´attends,

qu´il trouve pour moi

du temps

Et le résultat de cette contrainte exercée

me rend irascible

tout en provoquant

une faille irréversible,

par chacun perceptible

me rendant ultra sensible

Oui le moindre de ces messages instantanés,

Envoyés

Suffisent à déclencher en moi

des irruptions

Volcaniques.



Mais le petit Nicolas, il sait pas bien ce qu´il veut,

Oui, le petit Nicolas, il est un peu peureux,

Non, le petit Nicolas, il est pas très courageux.

Il ne put se décider à me visiter

que lorsque l´aller- retour de sa visite chez moi fut confirmée

par une personne

qu´il venait de rencontrer.



Alors nos psychés en collision apocalyptique

bordées de paysages chaotiques

dans mon corps, provoque, des débordements hystériques.

Je me réveille.

J´ai trop rêvé.

 

***

 

 

Biographie :

 

Nathalie LUGAND a passé son enfance et son adolescence dans des casernes militaires de Nouméa à Lyon en passant par Berlin avant la chute du mur. Elle continue par la suite à voyager et vivre dans différents pays comme le Kenya, les Pays-bas et Londres tout en poursuivant ses études, en majeure partie à distance. Les questions liées au genre occupent une place privilégiée dans sa relation au monde. Elle vit actuellement à Berlin où elle termine sa thèse sur la domination féminine dans les relations BDSM.

 

***

 

Pour citer ces poèmes

Nathalie Lugand, « Le chat » & « Le petit Nicolas », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°8 [En ligne], mis en ligne le 7 septembre 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/09/chat.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...
  • Barbara Polla (dir.), Équinoxe, recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Annonces diverses | Annonce de parution Barbara Polla (dir.), Équinoxe recueil collectif, Le Pan Poétique des Muses, Grenoble, éd. Pan des Muses de la SIÉFÉGP, 2020 LE PAN POÉTIQUE DES MUSES a le plaisir de vous annoncer...