21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 14:29

 

Poésie militante

 

Graine d’avenir, L’arbre de vie

& Liberté, Équité, Sœurorité

 

Catherine Lévy-Hirsch

Poèmes reproduits avec l'aimable autorisation de l'auteure et son éditeur

 

 

 

 

 

 

 

Graine d’avenir

 

Femme, je suis orpheline depuis toujours de l’égalité.

Claudiquant de rondes en manèges,

Je trimballe mon corps et mon âme meurtris.

Manèges de vie et de simagrées,

Simagrées de nos vies,

Vies de nos manèges.

Manèges qui tourneront toujours,

Manèges qui ne tourneront qu’en rond

Pour les Lilith des paradis orchestrés,

Pour endormir les consciences,

Pour attiser les haines.

Jamais de toujours,

Toujours des jamais.

Et pourtant,

Pour les âmes à l’aurore boréale,

Toujours ces beaux jours d’altérité.

 

Et s’envole la vie au gré des vents,

Emportant avec elle

La liberté, l’égalité et la fraternité,

Qui, malgré les explosions ténébreuses, sèment

Les graines de laïcité et de la démocratie.

 

***

L’arbre de vie

 

 

Vous.

Je suis habitée par vous.

Dès notre première rencontre, je l’ai su.

Quand je sens vos noms passer dans ma gorge,

Je frémis, j’accroche leurs sons aux parois de mon âme.

Tous mes sens sont en éveil pour vous accueillir, vous chérir, vous préserver.

Je voudrais tant nettoyer tous les mots de haine avec votre chaleur quand elle sort de mon cœur.

LE

IG

BA

EL

RI

TT

EE

FRATERNITÉ

 

***

 

 

 

Liberté, Équité, Sœurorité

 

 

La fraternité est morte des sévices exercés par les sexistes.

Hommes et femmes misandres et misogynes,

Dans les deux sens inversés

Pour mieux servir l’hyperstrate autoproclamée,

Qu’en avez-vous fait ?

 

La poudre aux yeux l’a pervertie,

Au fil du temps, elle s’est desséchée de ne plus être nourrie.

L’espoir en demain est devenu orphelin,

L’Autre n’a plus de place dans notre futur commun.

 

Les morts-vivants copulent, prolifèrent et avancent.

Semblables aux nécrophores, ils recouvrent leurs futures victimes

Des semences infectées de leur ségrégation imposée.

Puis, quand la destruction a œuvré,

Ils nourrissent leur haine des déchets qu’ils ont engendrés.

 

La pensée goulet

Étouffe la différence et tue la diversité.

 

Tuer ce qui est beau,

Tuer ce qui est bon.

Faire du détritus

Pour alimenter sa fatuité boulimique.

Ainsi procèdent les assassins de l’égalité.

 

Les vanités ont changé de visage,

L’apparence joue des tours à sa cour.

De la race inique est issue la mort de la vie.

Et crament les âmes aux léviathans converties.

 

Nuit, jour, nuit, jour.

Les obscurités et les clartés se sont succédé.

Nuits et jours,

Les obscurités et les clartés se ressemblent.

L’insipide règne,

La création s’éteint,

Les jours et les nuits ne font plus qu’un.

La Destructrice irrémédiable est annoncée.

 

Au loin, invisible aux esprits souillés,

Une ramille de lumière résiste.

 

De l’utérus universel est née une valeur vieille comme le monde.

Le lait nourricier de l’espoir la fait grandir,

La détermination des femmes opprimées par le système la renforce.

De la nuit imposée, elle s’est échappée.

 

Elle avance petit à petit

Sur les montagnes et dans les plaines de la vie.

Frétille dans les chenaux des esprits,

Et se faufile dans le giron des âmes.

 

Elle est partout,

Insaisissable comme la liberté,

Resplendissante comme l’équité,

Elle est la nouvelle espérance de l’humanité.

 

Sœurorité.

 

© Extraits reproduits dOde à la triade - poétique pour amours libertines et

 

apocryphes féministes, variations sur coryphée chatoyant.

 

***

 

Pour citer ces poèmes

Catherine Lévy-Hirsch, « Graine d’avenir », « L’arbre de vie » & « Liberté, Équité, Sœurorité », Le Pan poétique des muses|Revue féministe, internationale & multilingue de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°8 [En ligne], mis en ligne le 21 juin 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/06/poesie-militante

 

© Tous droits réservés   Retour au sommaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...