15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 13:08

 

Poèmes pour la 1ère thématique :

Errance, folie, drogues, alcools, poètes maudits, etc.

Au bord de notre cri, Femme démone,

Habitante de l'errance,

Jamais je ne suis entière, Le vertige d'être

& Signes invisibles

 

Françoise Urban-Menninger

 

Blog officiel : L'heure du poème

 

Au bord de notre cri

 

 

Il arrive 
que sous la chair vive 
du bleu du ciel 
l'âme ouvre grand ses ailes 

des étoiles de lumière 
alors nous éclairent 
à même notre peau 
où mot à mot 

le poème s'écrit 
au bord de notre cri 
dévoilant sous nos paupières 
une nouvelle lisière 

 

***


 

Femme démone

 

 

Femme démone 
reine des pommes 
la parole je te donne 

siffla le serpent 
en ouvrant tout grand 
les portes du temps 

Eve ne se fit pas prier 
elle descendit de son pommier 
avec un plein panier 

de fruits défendus 
la cuisse fendue 
et la langue bien pendue 

pour offrir au verbe 
trop longtemps acerbe 
la part belle de sa superbe

 

 

***

 

 

 

Habitante de l'errance

 

 

Habitante de l'errance 

j'aime la transparence 

de l'onde claire

qui m'inonde de lumière 

 

je traverse des poèmes de clarté

où les mots sont jetés

tels des ponts suspendus

entre les âmes nues


 

***

 

Jamais je ne suis entière

 

 

Jamais je ne suis entière 
car une partie infime de moi 
reste oubliée ici ou là 

dans ma chambre ou ma cuisine 
dans un parc ou un jardin fleuri 
au milieu d'un livre de poésie 

sur une vague au loin 
sur un nuage parfois 
au fond d'un étang souvent 

jamais je ne suis entière 
je ne peux être une 
car je suis multiple 

et me divise en poussière d'étoiles 
au soleil des mots 
qui me composent et me recomposent 

 

 

 

 

***

Le vertige d'être

 


 

 

 

Plus légère qu'une bulle

ma pensée se dissout

dans le bleu vif de l'air


 

entre le ciel et moi

le vertige d'être

n'est plus qu'un souffle


 

qui me tient immobile

au bord de ce rien

où naît parfois le poème

 

***

Signes invisibles

 

 

Passées les portes du silence 
il y avait le vide et l'absence 
qui emplissaient les lieux 

de ces signes invisibles aux yeux 
mais qui font danser les âmes 
même les plus profanes 

parfois le murmure de l'eau 
dans le poème à peine éclos 
devenait cette chanson de lumière 

où le visage de ma mère 
découpait une petite fenêtre 
où je venais renaître 

d'autres fois les ombres 
descendaient en nombre 
pour se mettre en ligne 

dans le corps de ma rime 
afin que toujours j'écrive 
sur les bords de l'autre rive 


                 

***

 

Pour citer ces poèmes

Françoise Urban-Menninger« Au bord de notre cri », « Femme démone », «Habitante de l'errance », « Jamais je ne suis entière », « Le vertige d'être » & « Signes invisibles », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique « Megalesia 2016 » [En ligne], mis en ligne le 15 avril 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/04/signes.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire  

 

Mis en ligne par c. Bontron.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Le Pan poétique des muses - dans Megalesia

Publications

 

Cette section n'a pas été mise à jour depuis longtemps, elle est en travaux. Veuillez patienter et merci de consulter la page Accueil de ce périodique.

Numéros réguliers | Numéros spéciaux| Lettre du Ppdm | Hors-Séries | Événements poétiques | Dictionnaires | Périodiques | Encyclopédie | ​​Notre sélection féministe de sites, blogues... à visiter 

 

 

Rechercher

À La Une

  • Événements poétiques | Le Printemps des Poètes | Les femmes et le désir en poésie
    LE PAN POÉTIQUE DES MUSES VOUS PROPOSE DE PRENDRE PART À SON RECUEIL DU FESTIVAL LE PRINTEMPS DES POÈTES Les femmes & le désir en poésie © Crédit photo : Claude Menninger, photographie prise au musée Würth à Erstein lors d'une exposition rétrospective...
  • Lettre n°15 | Eaux oniriques : mers/mères
    Lettre no 15 sur les Eaux oniriques : mers/mères © Horizon par Véronique Caye . Vous avez carte blanche pour en parler. La parution des documents choisis par notre équipe est successive du 14 décembre 2020 au 28 février compris. La mise en ligne se fait...
  • Adrien Cannamela, Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p.
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Critique & réception Adrien Cannamela , Le Petit Prince aux douze pieds, L’Harmattan, 2018, 125 p., format A5, 20€ Maggy de Coster Site personnel Le Manoir Des Poètes © Crédit photo , Première de couverture illustrée...
  • Les dépossédé.e.s
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Les dépossédé. e. s Charlène Lyonnet Mélodie des sirènes alarmées, Par le passage, Du navire près des rochers. Naufrage. Dépêchées sur la plage, Les mariées ont retrouvé, Emportés par l’orage,...
  • l’après-midi d’un Rossignol
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie l’après-midi d’un Rossignol Mona Gamal El Dine Docteur en sciences de l'art (La Sorbonne Paris), Membre de la Société des Gens de Lettres, Membre du P.E.N Club...
  • La petite musique
    Événements poétiques | Le Printemps des Poètes « Désir » | Les femmes & le désir en poésie La petite musique Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure du poème Photographie par Claude Menninger © Crédit photo : une magnifique image de Claude Menninger,...
  • Ah, revoir la Niagara ! (haïkus)
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Textes poétiques thématiques Ah, revoir la Niagara ! (haïkus) Chantal Robillard Crédit photo : "Niagara Falls", winter 1911 ", Commons,Wikimedia. Au bord de la rivière, Je prends les embruns Dans cheveux et figure. Penchée...
  • Inutile [enfer]tile
    Lettre n°15 | Eaux oniriques... | Biopoépolitique | Réflexions féministes sur l'actualité Inutile [enfer]tile CAM[...]ILLE Je me présente, au moins vous serez témoins : J’ai été privée de ce qui devait être un besoin Je suis celle qu’on plaint, celle...
  • C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles
    Lettre n°15 | Réflexions féministes sur l'actualité C'est la fin des haricots pour les consciences tranquilles Dina Sahyouni Crédit photo : " Gousses de Haricot Tarbais", Patrick Boilla, Commons. Les témoignages associés à #MeTooInceste sur les crimes...
  • Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise et écologique Centre d'impression numérique Everest
    Lettre n°15 | Eaux oniriques...| Revue des éditrices & éditeurs ou Revue des Métiers du livre Entretien bref avec l'imprimerie grenobloise & écologique Centre d'impression numérique Everest Propos recueillis par David Simon pour LE PAN POÉTIQUE DES MUSES...