13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 13:22

 

Texte pour le numéro de la 1ère thématique.

 

Formes fixes de la poésie

 

Le trivers

Khris Anthelme

 

 

Le « Trivers » est un poème à forme fixe moderne. Il se compose de 3 quatrains en vers de 8 ou de 12 syllabes.

La création de cette forme fixe est de Guy Foulon (cf. Wikipédia)

Disposition des vers : ABAB - CDCD - EFEF

  • Le premier quatrain est composé de rimes masculines croisées

Soit : M1 M2 M1 M2

  • Le deuxième quatrain se compose de rimes féminines croisées

    Soit : F1 F2 F1 F2

  • Le troisième quatrain de rimes masculines et féminines croisées

    Soit : M3 F3 M3 F3

  •  

(M = rime masculine / F = rime féminine)


 

Exemples :

I - Le Trivers simple

 

L’éternité


 

Ce n’est qu’une pendule au refrain incessant,

Chu d’un éclat sinistre au décor des tombeaux,

Répétant ces deux mots sans cesse vous stressant ;

« Jamais, toujours », « Toujours, jamais », glaçant les os.

 

Il arrive parfois qu’une ombre exige l’heure,

Alors, une autre voix lui répond des ténèbres,

« Éternité, c’est bien ici qu’elle demeure »,

Et l’âme se rendort au son des chants funèbres.


 

Dans cette nuit lugubre et sourde aux geignements,

L’on entend des soupirs et des douleurs lointaines,

Des agitations, des retentissements

Qui s’élèvent encore au-dessus de nos plaines.

 

K_A (2009)


 

II - Le Trivers double


 

Fleur


 

Aussitôt qu’un printemps emporte l’horizon

Je pressens, j’entrevois que ce bel univers

De vermeil couronné, comme un diapason,

S’éveille de son rêve à m’exciter le vers

 

Pour grandir cet instant. Comme une récompense

Délivrant le berceau d’un hiver bien trop dense,

Chérissant ses trésors féconds en redondance.

Alors, tout sème au vent et jouit de naissance.

 

Tenace sur les temps, de ceux des plus éloignés,

Tant une fleur égraine un vent de poésie.

Des aèdes nombreux s’en sont toujours soignés,

Dame nature est leur ; sublime esthésie !


 

À la femme amoureuse mon for la comparant,

Demeure l’éternel aspect à se plier

D’un battement de cil, l’image analysant

Comme émérite aisance, elle est amour fruitier.


 

Souvent belle du jour, la nuit jamais ingrate,

Rien n’est plus gracieux, poétique elle épate

Pour dire au papillon, « Mon pastel s’acclimate,

Viens, tu peux te poser, ton aile est délicate ;


 

Sens, mon calice encore est tiède d’un baiser

Matinal du soleil ». Fragile nourricière,

Pour l’homme elle est espoir, jusqu’à mieux l’apaiser

Las d’avoir guerroyé, parfumant sa prière.

 

K_A (2009)


 

Il est ainsi possible de composer une pièce poétique avec autant de Trivers que l’on veut !

 

***

 

Pour citer ce texte

Khris Anthelme, « Le trivers », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Événement poétique « Megalesia 2016 » [En ligne], mis en ligne le 13 avril 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/04/le-trivers.html

 

© Tous droits réservés Retour au sommaire  

 

Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans Megalesia

Rechercher

À La Une

  • Lettre n°11
    Publication successive durant l'été 2017 Lettre n°11 Vive la poésie ! © Crédit photo : Cendrillon s'endort par Dina Sahyouni, une partie de la photographie de 2009 , collection privée. ISSN numérique : 2116-1046 Revue féministe, internationale & multilingue...
  • Cecilia Mereiles : poète brésilienne avant-gardiste
    Premier colloque 2017 Rubrique : "Colloques en ligne" I – Parcours poétiques à découvrir Cecilia Mereiles : poète brésilienne avant-gardiste Rédac trice : Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/...
  • Mère nourricière, cesse tes colères
    S'indigner, soutenir, hommages, lettres ouvertes Mère nourricière, cesse tes colères Dina Sahyouni Crédit photo : Médaillon de Gaïa en Déesse mère Isis du IVe siècle, domaine public, image trouvée sur Wikipédia La terre tremble, le silence s'envole –...
  • Rencontre Buenos-Aires-Strasbourg à la galerie Art’Créenvol de Strasbourg
    N°7 | Revue culturelle des Amériques Avant-première | Compte rendu artistique Nouvelle zone qui célèbre les Amériques en poésie Rencontre Buenos-Aires-Strasbourg à la galerie Art’Créenvol de Strasbourg Françoise Urban-Menninger Blog officiel : L'heure...
  • Semainier des muses ; Carole CLOTIS, « Passages », N°12, ÉTÉ 2017 aux éditions Pan des muses, coll. Ops, 8 p., 3,50 €
    Annonce de parution Les éditions Pan des muses vous annoncent la parution de leur SEMAINIER DES MUSES (SDM) JOURNAL ANTHOLOGIQUE, FÉMINISTE , PARITAIRE, INTERNATIONAL & MULTILINGUE DE POÉSIE N° 12 | ÉTE 2017 dédié à la poésie de Carole CLOTIS Dix poèmes...
  • À propos de la poésie de Matilde Espinosa
    Premier colloque 2017 Rubrique : "Colloques en ligne" I – Parcours poétiques à découvrir À propos de la poésie de Matilde Espinosa Rédac trice : Maggy de Coster Site personnel : www.maggydecoster.fr/ Site du Manoir des Poètes : www.lemanoirdespoetes.fr/...
  • Edgar Morin, une pensée faite monde
    Revue culturelle d'Orient & d'Afrique Nouvelle zone qui célèbre l'Orient et l'Afrique en poésie Edgar Morin, une pensée faite monde Mustapha Saha Reportage photographique par © Élisabeth et Mustapha Saha Contexte Le Maroc célèbre Edgar Morin à Paris avec...
  • Jennifer Bush : une artiste de la Lumière
    N°7 | Bémols artistiques Avant-première Jennifer Bush : une artiste de la Lumière * Sylvain Josserand Blog : http://sylvainjosserand.blogspot.fr Jennifer Bush, alias JYM, est une peintre et une dessinatrice contemporaine anglaise et allemande née à Munich....
  • Regard sémiotique sur la peinture intemporelle d’Ahmed Cherkaoui
    Revue culturelle d'Orient & d'Afrique Nouvelle zone qui célèbre l'Orient et l'Afrique en poésie Regard sémiotique sur la peinture intemporelle d’Ahmed Cherkaoui Mustapha Saha © Crédit photo : Portrait d’Ahmed Cherkaoui par Mustapha Saha, peinture sur...
  • Trouville en hiver
    N °7 | Dossier mineur | Textes poétiques Avant-première Trouville en hiver Mustapha Saha Illustration par Élisabeth Bouillot-Saha © Crédit photo : Mustapha Saha, été 2017 à Trouville-sur-mer par Élisabeth Bouillot-Saha Les Voiles sous crachin surchauffent...