16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 12:03

 

Poème pour Le printemps des poètes

 

Poros & Penia

 


 

 

 


 

Ignores-tu que la belle sait habilement se farder ?

 

Mes Envies sont filles

de Richesse et de Pauvreté

    Porosité du mystère dans l’ivresse

    Peine de ne pouvoir tout à fait

passer de l’autre côté.

 

Il est un paravent qui me tient

en deçà de ce qui est…

–  Eh beauté voilée ! Approche donc

que je puisse te serrer

de mes mains,

avec la rudesse des philosophes.

Dame Vérité !

Je pourrais bien te violer,

tant j’ai attendu,

tant j’ai oublié

ta vie et dignité.

arracher ton voile et te mettre à nue

aux yeux de tous.

exhiber tes poils et tes seins,

ta chair

crue. 

        – Cruauté philosophique

        Sans poésie ni respect.

        Le désir sans fin extermine.

        À trop vénérer cette déesse

        échappée, cette vérité

        nous l’avons faite objet

        nous y louchons dessus

        nous la rêvons en grand

        comme un sexe anonyme

        chargé de rancœur et déjà d’oubli.

       

« Mon triste cœur bave à la poupe… »

        N’est-ce pas ce qu’il faut dire, mon ami ?


 

Et toi Poros, ma mignonne, que dis-tu ?

À l’envie je t’écoute.

Parle-moi de ta chaleur.

Parle-moi de ce qui est un

Et infiniment simple.


 

Je suis fatigué de pourchasser la multiplicité

Comme des sauterelles, qui s’enfuient

Toujours à mon approche

 

 

Notice biographique :

 

Né en 1983, Benjamin Guérin associe depuis 2014 poésie et céramique contemporaine au sein de Noùs Atelier. Avec Florence Pichot, il expose en musée, galerie et marchés de céramique d'art. En 2015, Simon Eine (de la Comédie Française) et Roula Safar (mezzo-soprano) ont interprété ses textes en public. Diplômé en histoire et en philosophie, il est l'auteur d'études sur la pensée des années trente, notamment sur le poète Benjamin Fondane. Ses poèmes, publiés dans la revue Nunc, sont marqués par son amour de la terre et ses voyages en Amazonie, Syrie, Iran, Inde...

 

Voir aussi,  url http://nousatelier.blogspot.fr/

Page officielle de Face book, url :

https://www.facebook.com/nousatelier

 

 

Pour citer ce poème

 Benjamin Guérin, « Poros & Penia », Le Pan poétique des muses|Revue internationale de poésie entre théories & pratiques : Lettre n°7 [En ligne], mis en ligne le 16 mars 2016. Url : http://www.pandesmuses.fr/2016/03/porosetpenia.html 

© Tous droits réservés   Retour au sommaire

 

Partager cet article

Repost 0
Le Pan poétique des muses - dans La Lettre de la revue LPpdm

Rechercher

À La Une